Levanzo

L’île de poche

Levanzo fait partie de ces îles qu’on chuchote comme des secrets.
Les quelques images que l’on en voit paraissent tellement parfaites qu’on pourrait croire
à un décor de carton-pâte. Le genre de destination où l’on se dit que cela semble trop beau pour être honnête. Levanzo est pourtant bien réelle.
Cette île de poche de 5km², la plus petite de l’archipel des Egades au large de la Sicile,
est un petit bijou blanc et bleu serti dans la roche surplombant une baie aux eaux cristallines.

Levanzo fait partie de ces îles qu’on chuchote comme des secrets.
Les quelques images que l’on en voit paraissent tellement parfaites qu’on pourrait croire à un décor de carton-pâte. Le genre de destination où l’on se dit que cela semble trop beau pour être honnête. Levanzo est pourtant bien réelle.
Cette île de poche de 5km², la plus petite de l’archipel des Egades au large de la Sicile, est un petit bijou blanc et bleu serti dans la roche surplombant une baie aux eaux cristallines.

A Levanzo, vous tomberez nez à nez, en descendant du bateau, avec un chat alangui
au soleil et quelques personnes âgées discutant sur un banc.
L’unique village de l’île consiste en une trentaine de maisons blanches accrochées à la colline et un port aux eaux tropicales. Le silence régnant est tel qu’on a envie de chuchoter en se promenant pour ne pas perturber la quiétude de ses 80 habitants. L’île respire la sérénité et semble appartenir à un autre monde où la vie s’écoule (très) lentement.

A Levanzo, vous tomberez nez à nez, en descendant du bateau, avec un chat alangui au soleil et quelques personnes âgées discutant sur un banc. L’unique village de l’île consiste en une trentaine de maisons blanches accrochées à la colline et un port aux eaux tropicales.
Le silence régnant est tel qu’on a envie de chuchoter en se promenant pour ne pas perturber la quiétude de ses 80 habitants. L’île respire la sérénité et semble appartenir à un autre monde où la vie s’écoule (très) lentement.

[rev_slider alias="levanzo-1"][/rev_slider]
[rev_slider alias="levanzo-2"][/rev_slider]

Levanzo est idéale pour les amateurs de dolce farniente « la douceur de ne rien faire ».
Parfaite pour ceux qui aiment les vacances en mode slow-life, qui ont envie de déconnexion, de paix et de tranquillité dans un décor idyllique. Les touristes s’y arrêtent rarement, ou alors seulement à la journée. On en a soi-disant vite fait le tour, « il n’y a pas grand-chose ».
Or, c’est précisément ce supposé rien que l’île nous invite à explorer.

Levanzo est idéale pour les amateurs de dolce farniente « la douceur de ne rien faire ». Parfaite pour ceux qui aiment les vacances en mode slow-life, qui ont envie de déconnexion, de paix et de tranquillité dans un décor idyllique. Les touristes s’y arrêtent rarement, ou alors seulement à la journée. On en a soi-disant vite fait le tour, « il n’y a pas grand-chose ». Or, c’est précisément ce supposé rien que l’île nous invite à explorer.

GROTTA DEL GENOVESE

L’île, interdite aux véhicules, est couverte de collines et bordée de côtes rocheuses escarpées où se dissimulent de nombreuses grottes préhistoriques, notamment la Grotta del genovese. Unique en Italie, rivalisant avec Altamira et Lascaux, cette grotte rassemble des incisions du Paléolithique Supérieur et des peintures du Néolithique Supérieur. Magique de se dire qu’on se retrouve face un témoignage laissé là il y a plus de 12 000 ans. La grâce de certaines figures animales est admirable et on se dit que la recherche de la beauté qui animait nos lointains ancêtres nous réunit par-delà les millénaires. La grotte qui se visite de mars à novembre est accessible soit par la mer, soit par un petit chemin à flanc de montagne (avec de bonnes chaussures).

L’île, interdite aux véhicules, est couverte de collines et bordée de côtes rocheuses escarpées où se dissimulent de nombreuses grottes préhistoriques, notamment la Grotta del genovese. Unique en Italie, rivalisant avec Altamira et Lascaux, cette grotte rassemble des incisions du Paléolithique Supérieur et des peintures du Néolithique Supérieur. Magique de se dire qu’on se retrouve face un témoignage laissé là il y a plus de 12 000 ans. La grâce de certaines figures animales est admirable et on se dit que la recherche de la beauté qui animait nos lointains ancêtres nous réunit par-delà les millénaires. La grotte qui se visite de mars à novembre est accessible soit par la mer, soit par un petit chemin à flanc de montagne (avec de bonnes chaussures).

Grâce à sa petite taille, on peut facilement se rendre en quelques minutes aux
différentes plages de l’île en longeant de magnifiques sentiers côtiers. Selon la saison,
on peut se baigner dans les criques qui ponctuent la côte, ou se promener parmi les agaves et les pins en direction du phare ou du Mont Pellegrino.

A 20 minutes de marche depuis le port, la cala Minnola est une superbe crique,
entourée d’une forêt de pins. Divine pour la baignade, une sieste ou un pique-nique à l’ombre
ainsi que pour l’exploration des fonds marins de la réserve avec, au loin, les épaves de vieux galions romains.

Grâce à sa petite taille, on peut facilement se rendre en quelques minutes aux différentes plages de l’île en longeant de magnifiques sentiers côtiers. Selon la saison, on peut se baigner dans les criques qui ponctuent la côte, ou se promener parmi les agaves et les pins en direction du phare ou du Mont Pellegrino.

A 20 minutes de marche depuis le port, la cala Minnola est une superbe crique, entourée d’une forêt de pins. Divine pour la baignade, une sieste ou un pique-nique à l’ombre ainsi que pour l’exploration des fonds marins de la réserve avec, au loin, les épaves de vieux galions romains.

[rev_slider alias="levanzo-3"][/rev_slider]

2000 ANS SOUS LES MERS

2000 ANS SOUS LES MERS

A Levanzo, l’Histoire a laissé des traces également sous la mer. Cala Minnola est l’endroit où a eu lieu la bataille des Egades en l’an 241 av.J.-C.
Les Romains l’avaient alors emporté sur les Carthaginois, mettant fin à la première guerre punique. Aujourd’hui, les rostres des navires ainsi que les casques et épées de l’équipage se trouvent au musée archéologique de Favignana.
En revanche, c’est à Levanzo qu’on peut visiter un site archéologique sous-marin unique en son genre. À 40 mètres de la côte, des amphores géantes ont été retrouvées au même endroit. Elles servaient à transporter le poisson salé et surtout le « garum » (pâte de poisson très apprécié à l’époque romaine) venant désormais de l’établissement voisin.

A Levanzo, l’Histoire a laissé des traces également sous la mer. Cala Minnola est l’endroit où a eu lieu la bataille des Egades en l’an 241 av.J.-C.
Les Romains l’avaient alors emporté sur les Carthaginois, mettant fin à la première guerre punique. Aujourd’hui, les rostres des navires ainsi que les casques et épées de l’équipage se trouvent au musée archéologique de Favignana.
En revanche, c’est à Levanzo qu’on peut visiter un site archéologique sous-marin unique en son genre. À 40 mètres de la côte, des amphores géantes ont été retrouvées au même endroit. Elles servaient à transporter le poisson salé et surtout le « garum » (pâte de poisson très appréciée à l’époque romaine) venant désormais de l’établissement voisin.

A l’opposé, sur la côte Ouest, la cala Faraglione, offre un spectacle totalement différent.
Très minérale, cette crique est un savant mélange de force et de douceur notamment à l’heure du coucher de soleil. Le sentier qui y mène est ravissant et jouit d’une vue hypnotique sur l’île voisine de Favignana.

En fin de journée, le Tout-Levanzo se retrouve en famille au village.
On déambule sur le front de mer puis on prend l’aperitivo au café qui surplombe le port.
C’est le lieu idéal pour sympathiser avec les habitants et les familles de Palerme en résidence secondaire, tout en observant le départ des quelques touristes venus pour la journée.
Un Spritz à la main et avec le sentiment d’intense privilège que dégage ce havre de paix.
Les teintes douces et la poésie du couchant feront le reste.

En fin de journée, le Tout-Levanzo se retrouve en famille au village.
On déambule sur le front de mer puis on prend l’aperitivo au café qui surplombe le port.
C’est le lieu idéal pour sympathiser avec les habitants et les familles de Palerme en résidence secondaire, tout en observant le départ des quelques touristes venus pour la journée. Un Spritz à la main et avec le sentiment d’intense privilège que dégage ce havre de paix.
Les teintes douces et la poésie du couchant feront le reste.

A Levanzo, il n’y a pas besoin de faire moult activités.
L’île est un enchantement en soi et petit à petit, la vie du village prend le pas sur ses propres habitudes : le rendez-vous avec le poisson frais de Paolo, les balades en quête d’asperges sauvages, l’apéritif du soir à la boulangerie de Mr Campo, les baignades la nuit, la musique au port. Et voilà qu’on est vite pris au jeu et deux jours ne suffisent alors plus…

Levanzo c’est

3 Km de long par 2 km de large

Accessibilité
Capacité d’hébergement
Animation
Carte de l'île de Levanzo, archipel des Egades, Sicile, Italie

Où se situe Levanzo ? Levanzo est la plus petite des 3 îles constituant avec Favignana et Marettimo, l’archipel des Egades, au Nord-Ouest de la Sicile. Beaucoup moins connu du grand public que son voisin Eolien, cet archipel est majoritairement fréquenté par les Siciliens « continentaux ».

Comment se rendre à Levanzo ? 1 heure de route depuis Palerme puis 20 minutes d’hydroptère depuis Trapani. A réserver en amont.

Comment se déplacer sur l’ île ? Levanzo est interdite aux véhicules (il n’y a pas de route sur Levanzo de toute façon). On se déplace donc à pied, à vélo, ou en bateau.

Où dormir et se restaurer ? A Levanzo, il y deux bars/restaurants, une boulangerie/épicerie d’appoint, et un magasin de souvenirs. That’s it ! L’île dispose de 3 petits hôtels et de quelques locations saisonnières. Adresses sympas repérées (mais pas testées !) : Dolcevita Egadi ResortL’Isola Residence

Le livre à emporter dans sa valise ? L’art de la sieste de Thierry Paquot.

La song à inclure dans sa playlist ? L’isola che non c’è de Edoardo Bennato.

Et surtout où boire son Spritz ? Vous l’aurez compris, pas de dilemme cornélien ici : après avoir testé les 2, notre recommandation est le délicieux bar Romano à gauche face au port.

Si j’avais su, …

J’aurais réservé bien à l’avance mon hébergement, les places étant limitées et très prisées. En février c’est déjà le printemps sur Levanzo :)

J’aurais booké la visite de la grotte sur leur site web à moins de ne vouloir la voir qu’à travers la grille d’entrée.

J’aurais pris quelques jours de plus pour aller visiter les îles voisines de Favignana et Marettimo.

Découvrez

Les autres îles

[rev_slider alias="autres-iles"][/rev_slider]

Découvrez les autres îles

[rev_slider alias="autres-iles-mobile"][/rev_slider]

Partagez cette île

Laisser un commentaire